Juin 2020 : Delirium très masque

Bonne nouvelle, nous avons enfin un quatrième objet de protection, symbole immédiat pour exposer haut et fort nos affres, incertitudes et peurs. Encore mieux, nos opinions.
Mauvaise nouvelle, c'est encore un​​ truc en plastique qui va finir par s'accumuler là où l'on n'en veut pas, qui sera difficile à collecter et encore plus à recycler, doté d'une telle durée de vie avant retour à la nature que notre espèce risque fort d'être éteinte avant que le ramassage n'ait lieu.​​

Aux débuts :

L’intérêt de la chose fait débats.
Ceinture de sécurité : Cela ne sert à rien, si l’on se contrôle
Préservatif : Cela ne sert à rien si l’on se contrôle
Gilet jaune : Cela ne sert à rien si l’on reste dans le véhicule.
Masque : Cela ne sert à rien, personne n’en met ici.

Sur l’utilité d’usage
Ceinture de sécurité : Il vaut mieux être éjecté
Préservatif : Il vaut mieux s’éjecter
Gilet jaune : Et si l’on est éjecté ?
Masque : Et si les autres postillonnent ?

Sur l’efficacité
Ceinture : Les pilotes s’en sont très bien passé et beaucoup ont survécu
Préservatif : Mes parents s’en sont bien passé
Gilet jaune Les black blocks s’en sont bien passé
Masque Depuis le Moyen-Age on s’en est bien passé

Quand on l’essaye :

L’esthétique compte.
Ceinture : C’est laid ce truc en travers.
Préservatif : Ce n’est pas vraiment joli, pas naturel.
Gilet jaune : C’est jaune, moche et cela ne va avec rien.*
Masque : On ne voit plus les visages, beaux ou laids.

L’aspect pratique aussi.
Ceinture : Pourquoi la porter tout le temps, alors qu’elle n’est utile que lorsque l’on va vite ?
Préservatif : Pourquoi le porter tout le temps, alors qu’il n’est utile que lorsque l’on va vite ?
Gilet jaune C’est pendant qu’on le met que l’on est en danger, quand les autres vont vite !
Masque : J’étouffe ! Je ne peux plus respirer ! Je ravale mes propres miasmes

Le ressenti, c'est important.
Ceinture : Elle empire les choses, car on augmente le risque l’incarcération.
Préservatif : Il empire le sentiment de confinement, une vraie provocation
Gilet jaune : Il empire les choses, parfois perçu comme une provocation il augmente les risques l’incarcération
Masque : Cela empire le sentiment de confinement, même si on ne le met pas à la maison

Une fois recommandé :

La directive n’est comprise, ni dans ses motivations ni dans sa logique.
Ceinture : On a les airbags maintenant, alors pourquoi ?
Préservatif : On a la pilule depuis longtemps, alors pourquoi ?
Gilet jaune : On a déjà les warnings et les triangles, alors pourquoi ?
Masque : On a déjà les gestes barrières, alors pourquoi ?

Des défauts apparaissent, on prend l’objet en grippe.
Ceinture : C’est pénible de donner des ordres de rappel à tout le monde
Préservatif : Cela fini par faire cher pour un produit jetable.
Gilet jaune : Cela fini par faire cher pour tous les passagers
Masque : Cela fini par faire cher pour un produit jetable familial

On commence à jouer avec les consignes.
Ceinture : Je la pose sur la poitrine sans l’attacher, c’est plus confortable
Préservatif : Il est là ! Dans la poche de poitrine de ma veste
Gilet jaune : Je le laisse sur la custode, double effet sympathique
Masque : le le mets un peu en dessous des lèvres, je respire mieux

Si (quand) cela devient obligatoire :

Le passage de l’incitation à l’obligation est rarement perçu comme un gain des libertés.
Ceinture : C’est une atteinte inqualifiable aux libertés, ils nous infantilisent.
Préservatif : C’est une atteinte inqualifiable aux libertés, ils nous infantilisent.
Gilet jaune : C’est une atteinte inqualifiable aux libertés, ils nous infantilisent.
Masque : C’est une atteinte inqualifiable aux libertés, ils nous infantilisent.

De toute façon, la décision est contestable !
Ceinture : Ce qu’il faut faire c’est mieux former les conducteurs, le tout répression c’est une salle manie.
Préservatif : Le plaisir passe après la sécurité ? Quelle triste époque !
Gilet jaune : Et en plus on ne peut pas choisir la couleur.
Masque : Faudrait savoir ! Hier inutile, aujourd’hui indispensable, et demain, la greffe ?

Quand la politique s’emmêle en pensées contradictoires :

Il y en a qui refusent.
Ceinture : L’enlever est un acte militant, vive l’anarchie dans ma Méhari.
Préservatif : C’est un acte militant ! Aux interprétations multiples et personnelles.
Gilet jaune : Le porter est un acte militant : révolte !!!
Masque : Le masque nous musèle. Refusons-le, sauf avec mamie.

D’autres qui restent perplexes.
Ceinture : C’est insuffisant ! Si le gouvernement nous aimait, il imposerait un harnais six points.
Préservatif : Plus que du plastique, un vrai choix, un test pour votre spiritualité !!!
Gilet jaune : Il y a des endroits où on ne peut plus tomber en panne sans se faire agresser, qu’on le porte ou pas.
Masque : On nous a menti ! On nous ment, on nous mentira !

Le plus souvent, on finit par y réfléchir à deux fois.
Ceinture : Ce n’est qu’un objet utile, sans opinion ni tendance.
Préservatif : Ce n’est qu’un objet utile, sans opinion ni tendance.
Gilet jaune : Ce n’est qu’un objet utile, sans opinion ni tendance.
Masque : Ce n’est qu’un objet utile, sans opinion ni tendance.

* D'après la campagne de la Sécurité Routière avec le célèbre Karl Lagerfeld. 
Nous ne pouvons que regretter de ne pouvoir recueillir son opinion de styliste sur les masques de protection.

internet des capteurs covid-19 masque connecté édition biomesures