Humour & Humeurs

Janvier 20, qu’annoncent les années gémellaires ?

Le 25/05/2021

2020 est constituée de deux séquences jumelles, un phénomène qui n’arrive que tous les 101 ans, ce qui est mathématiquement compréhensible : chaque nouvel an ajoute une unité au compteur utilisé et accepté, lequel n’a aucun rapport concret avec une quelconque réalité pratique.
Il est peu probable que le big bang ait eu lieu précisément un 1er janvier, à minuit qui plus est, ni même, plus modestement et proche de nous, que notre étoile se soit mise à scintiller de tout son plasma pile quelques milliards d’années plus tard.

Delirium très masque

Le 25/05/2020

Bonne nouvelle, nous avons enfin un quatrième objet de protection, symbole immédiat pour exposer haut et fort nos affres, incertitudes et peurs. Encore mieux, nos opinions.
Mauvaise nouvelle, c'est encore un​​ truc en plastique qui va finir par s'accumuler là où l'on n'en veut pas, qui sera difficile à collecter et encore plus à recycler, doté d'une telle durée de vie avant retour à la nature que notre espèce risque fort d'être éteinte avant que le ramassage n'ait lieu.​​

Covi-talité !

Le 25/05/2020

L’immobilité, quelle redoutable expérience ! Elle nous en apprend tellement sur nous, notre comportement collectif, notre impact sur notre environnement, nos semblables, notre habitat proche et lointain, nos habitudes et leurs conséquences, des plus globales aux plus infimes. L’état de clôture universelle a érigé la lenteur et l’absence en normalités, nous renvoyant pour ce qui concerne notre mobilité et nos échanges au moins un demi-siècle en arrière ! Avec la formidable chance d’avoir les bons outils de mesure.

Trace tout carbone contre CO2

Le 01/09/2019

Greta Thunberg et accompagnants voyagent vers l’Amérique en IMOCA, qu’elle chance elle a ! Un voilier de course n’est pas confortable, il est bruyant, brutal, peu habitable en dépit de ses 18 mètres, il ne sait pas naviguer à plat et en plus, la cuisine et les toilettes sont très sommaires ! Il faut donc considérer que sur deux semaines, dans le sens Est/Ouest, on va souffrir, être ballotté et se trouver privé des facilités habituelles, il faut en avoir envie et justifier celles-ci par quelques bonnes raisons.

Mort aux thermomètres !

Le 01/08/2019

Nous savons intuitivement que l’histoire se répète, souvent. Elle hésite en remugles et régurgitations de ses pires moments, comme si les plus doux et les meilleurs instants étaient absorbés d’un trait pour être vite oubliés. Nous redonnons à l’histoire une seconde chance dont l’issue démontre invariablement notre grande difficulté à tirer le moindre enseignement des échecs précédents.

 

Relents de 73

Le 01/07/2019

Ce n’est pas une mesure de température record, nous n’en sommes pas encore là, mais le millésime 1973, considéré historiquement comme celui du premier choc énergétique pétrolier : la grande année de la crise avec flambée des prix, restrictions de production, guerre ouverte, reprise en main de leurs ressources par les pays en disposant légitimement, le tout aboutissant à quelques embargos politiquement ciblés et une brusque sensation de manque.

Les Gaiaticides.

Le 31/03/2019

L’un de nos petits travers est la création de nouveaux mots destinés à exprimer, de façon que nous espérons brève et amusante, les principales tendances qui intéressent la Biomesure. Certains seront repris, d’autres non, ils auront le mérite de poser les choses au moment nécessaire. Il s’agit presque exclusivement de mâles humains, généralement vieux, riches, dont l’opulence proient de l’exploitation de ressources, de la construction désordonnée ou de la spéculation incontrôlée.

Révoltes polyphoniques.

Le 01/01/2019

« Nous ne voulons plus ! Il faut que ! Ceci nous inquiète ! » autant de traductions libres et largement édulcorées d’un phénomène dont les racines profondes se trouvent dans le divorce total entre ceux qui « savent et décident » et ceux qui « ignorent et subissent », ce qui aboutit dans le meilleur des cas à une opposition frontale et dans le pire, à des drames répétés sur fond d’immobilismes antagonistes.
Et si l’on rebattait un peu les cartes ? Pas pour mélanger les groupes en tables de discussions, c’est sans doute prématuré, mais pour informer les parties prenantes que l’observation doit devenir la prémisse à toute décision.