FFPlusCapt©

Le FFPlusCapt est capteur connecté respirant.
Son propos est en reproduisant une respiration, de capter les pathogènes, poussières, particules et polluants qui auraient encombré des poumons ou tout au moins souillé une pose de filtre.
Il fonctionne comme un masque de table, mural, ou tout au moins fixé sur un support non humain, immobile ou non.
C’est donc comme un FFPlusMask©, il utilise les mêmes composants les poses de filtres, les cassettes, les bloqueurs, les boucliers et les porte cassettes.
Et cela se complète par un dispositif de respiration commandée, qui va travailler comme le ferait un être humain, sans pour autant exposer celle ou celui-ci. Placé au mur, dans un véhicule, à l’intérieur ou à ‘extérieur, le FFlusCapt a pour objectif de « charger des filtres » dans un environnement contrôlé.

C’est un outil de prélèvement et d’expérimentation.

Le FFPlusCapt est utilisable partout où l’on veut mesurer les nuisances, établir leur charge et lever des doutes à la suite d’observations. Il peut être posé en fixe, inséré dans un mur, ou encore placé dans un véhicule.Il est utile dans tous les lieux et usages où l’on soupçonne la présence de nuisances dans l’air et plus généralement partout où l’on souhaite les analyser. Il permet aussi de déterminer si les précautions de protection et de purification ont été efficaces.

Point clef du développement.
Le FFPlusCapt fait partie de la gamme FFPLus de Biomesure PRODS. Cet ensemble de produits, de systèmes et de services est consacré à la recherche d’une amélioration de la connaissance de la qualité de l’air et plus précisément à proposer des produits et solutions de dépistages de nuisance et de protection contre celles-ci.
Le FFPlusCapt utilise des FFPlusPoses qui sont des filtres de petite taille composés de plusieurs couches de matières identiques à celles des masques barrières.
Communauté technique
D’une certaine façon, le FFPlusCapt et le FFPlusMask ont des fonctions identiques : on fait passer de l’air à travers, on protège la respiration et l’on fournit un élément facilement analysable après usage.
La grande différence est bien sûr que le FFPlusMask est porté par un être humain, pour être protégé des nuisances de rencontre, alors que le FFPlusCapt est placé dans un endroit que l’on pense potentiellement dangereux.
Avantage scientifique.
Une cassette et sa FFPlusPose, issues d’un cycle de mesure par un FFPlusCapt ou par une FFPlusMask, sont des objets intéressants d’un point de vue scientifique. Celui provenant du FFPlusCapt est plus facile à retracer que celui d’un FFPlusMask, qui bouge en même temps que la personne porteuse, le petit robot respirateur élimine, de par sa nature, quelques aléas.

IoT d’E-santé
Le FFPlusCapt est de dimensions réduites : 70*70*70 mm. Il dispose d’une batterie permettant plusieurs cycles de 4 heures entre deux et quatre suivant programmation*.
Il peut aussi fonctionner avec une alimentation basse tension via prise USB ou connecteur standardisé. Il est composé de plusieurs parties emboîtées et solidarisées injectées réalisées afin de favoriser le nettoyage et la désinfection. 
Niveau d’automatisation
Il est autonome, les cycles d’émulations respiratoires sont téléchargés et peuvent être démarrés sur demande ou en fonction d’une programmation horaire. Intelligence embarquée de niveau d’un objet connecté avec un petit serveur HTML, un log XML, une couche d’identification réseau type et une couche de sécurisation des fonctions et des logs.
Il comporte aussi des fonctions de dialogue avec un outil type smartphone pour les phases de maintenance avec des procédures d’exploitation : mise en service, précautions d’usage, nettoyage, conservation des prélèvements.