ScientiFiltre : capturer les nuisances

Capter l'air, tester les lieux et les parcours

22 600 itineraire des tests

Une production simplifiée utilisant des circuits courts, très sobre en polypropylène (PP) et réduisant fortement les charges logistiques.

  • 12 fois moins de PP qu’un masque
  • Dimensions réduites : 50 * 50 mm
  • Quatre couches de protection
  • Aucun composant ajouté
  • Aucun adjuvant
  • Matériau homogène
  • Entièrement recyclable
  • Évolutif

Une solution utile à plusieurs marchés : la mesure, la prévention des risques et le contrôle de l’efficacité des méthodes.

  • Virus, bactéries
  • Pollens, microspores, moisissures
  • Établissements de santé, hôpitaux.
  • Lieux publics et privés
  • Incendies, poussières
  • Polluants issus des transports
  • Microparticules, nano particules
  • Activités Industrielles
  • Chantiers, Parcs.
22 600 itineraire de la pose de filtre

 

Si les masques chirurgicaux paraissent standardisés, les FFP2 et équivalents se rencontrent en variantes. Chaque fabricant réalise ses compositions, avec des ajouts de « confort ou de filtration » pour se démarquer.

Des pratiques sans grande utilité et parfois dangereuses telles que les insertions de microparticules biocides ou celles d’adjuvants chimiques.

ScientiFiltre© est simple et net, la partie filtrante est en "meltblown" deux couches pour la retenue des pathogènes, virus et bactéries.

  1. Une couche de spunblown
  2. Première couche de meltblown.
  3. Seconde couche de meltblown
  4. Une couche électrostatique.

Leurs rôles sont les suivants

  1. Retenir les gouttelettes de polluants
  2. Piéger les pathogènes et poussières
  3. Piéger les pathogènes et poussières fines
  4. Retenir les microparticules

Au profit des outils d’analyses principaux

  1. Culture et microscope
  2. Prélèvement et tests
  3. Prélèvement et séquenceurs
  4. Microscope et scanners
Scientifiltre 25 tiers avant vign
Scientifiltre 25 avant vign
Scientifiltre 25 arr vign

La pose de filtre, concept respiratoire.

Dans la cassette, identifié individuellement, un ScientiFiltre® dont la composition est connue, éprouvée, homologuée, sûre et appréciée. 

Une chance scientifique. 
Le masque, objet de première ligne en milieu sanitaire est paradoxalement jeté après usage. Nos cassettes de poses de filtres sont faciles à manipuler. Elles rentrent dans une boîte de Petri, peuvent être isolées et analysées, transformant un déchet en source d’information.
Une évolutivité sans limite.
Les poses de filtres s’inscrivent dans une logique d’amélioration de la protection respiratoire elles sont idéales pour recevoir des révélateurs, des indicateurs et des capteurs de risques et, sans aucun doute, des parfums, des traitements…

Innover dans les matériaux.
Notre projet de réaliser des « poses compostables », fabriquées en matériaux issus de l’agriculture : lin et chanvre, viscose de lait, soie, va se concrétiser. L’économie de matières premières renforce la crédibilité de ces solutions.

22 600 cassette multi usages

Les cassettes sont là pour deux raisons principales.

Tout d’abord, elles permettent de préparer la journée de protection, en suivant une procédure similaire de celle que l’on suit pour préparer des proses de médicaments pour la journée ou pour la semaine.
Il nous a semblé judicieux de nous rapprocher de cette méthode connue, éprouvée et réputée assez efficace pour avoir été adoptée pratiquement partout où il y a des médicaments, des doses et des mélanges à ne pas oublier.
La seconde raison est dans l’approche pratique dans les cas d’exploitation des poses de filtres en tant que capteurs de polluants ou de pathogènes.
Pour les raisons d’identification telles qu’elles sont exposées dans le chapitre sur l’apport scientifique des MaskAptor et de leurs poses de filtres, il est plus facile d’ajouter la couleur aux données, il serait même assez facile de faire correspondre lesdites couleurs à des zones d’utilisation ou à des services, ou encore des types d’utilisateurs.

Scientifiltre 5 cassettes arrieret vign
Scientifiltre 5 cassettes avant vign
Scientifiltre 5 cassettes vue tiers av vign

Rentabilité, à plus d’un titre

Indépendance
Avec un gain de volume, à service identique, allant jusqu’à 13 et 26 fois, la production locale est rentable au plus près des utilisateurs. Ce n’est pas limitatif, nous pourrons exporter de quoi équiper 27 000 personnes par conteneur ! Avec trois porte-conteneurs, l’ensemble de la population Chinoise. (C’est hypothétique)

Fluidité
Notre solution est économique tout au long de sa durée d’exploitation, elle impacte les coûts des carburants, manutention, distribution et réduit les délais… Des paramètres importants. Quand une camionnette moyenne, remplace une semi-remorque, c’est du CO2 en moins.

Praticité
Lorsqu’il est question d’entreposage, l’espace compte parfois double. Quand il compte par un facteur de treize ou de vingt-six, les gains sont spectaculairement proportionnés aux coûts du foncier de chaque établissement.

Réactivité
Dans les cas d’accidents industriels ou sanitaires, nous allons dix fois plus vite et dix fois moins cher. Être léger, se poser partout, permet de se projeter sur les lieux de distribution. Un Airbus-Casa 295, achemine, un peu moins vite, presque autant qu’un Antonov 124.

22 600 pareil mais dix fois mieux