Vivre l'Internet des Capteurs

Vivre l’Internet des Capteurs. 

Il est question de tout relier grâce à l’Internet, des jouets aux salles d’opération, des avions aux distributeurs de bonbons, sans oublier bien sûr les animaux et leurs "maîtres". Or, cette évolution repose essentiellement sur l’utilisation de capteurs à chacune des nombreuses extrémités du vaste filet qui parcourt le village mondial. Capteur, un mot que nous allons beaucoup utiliser. Nous le comprenons comme désignant un objet technologique, appartenant à la famille des outils de mesures. Sa fonction première est d’observer et de rapporter des changements et des valeurs. Les capteurs sont comme les véhicules. Il en existe de toutes formes, de toutes fonctions, de tous usages et de toutes performances. Un véhicule sert à déplacer quelque chose, un capteur sert à mesurer quelque chose.

Même sans nous intéresser particulièrement à leurs fonctions, nous avons conscience que des capteurs servent à tout : à la production, l’énergie, le confort, la qualité, la sécurité et ainsi de suite. Leur usage est universellement répandu. Sans négliger les utilisations matérielles, nous allons nous concentrer sur le vivant, sans lequel nous serions bien en peine de faire quoi que cela soit.

Il existe un vaste réseau de communication protéiforme, dont les capacités en termes de débits, de vitesses et de capacités de stockages augmentent en permanence.
Il existe une collection croissante de matériels permettant de communiquer via ce réseau.
Il existe une foule d’intervenants proposant d’utiliser ce réseau et ces outils de façons variées, modestes ou puissantes, limitées ou planétaires.
Il existe une croissance quasi-exponentielle des fonctions et services qui nous sont proposés, parfois imposés, par la conjonction de ces phénomènes.

Et plus que tout…

Il existe une très vaste population d’utilisateurs, demandeurs de nouveautés, de contacts, d’informations, de divertissements et même de progrès réels.
Autant l’avouer tout de suite, cet ouvrage n’est ni une critique acerbe du Web, ni un dénigrement de son utilité. La littérature anti-Web comporte de nombreux ouvrages, accessibles en ligne, sur les effets négatifs d’Internet, certains prônant sans hésiter et sans trop réfléchir, la remise en cause de son existence. 
Si vous faites partie de ces allergiques, vous allez souffrir un peu plus en nous lisant. Mais, si nous sommes convaincants, en vous offrant des perspectives nouvelles et des usages inattendus, peut-être modifierez-vous votre perception ?